Astérix : « Le ciel lui tombe sur la tête »

, par Estelle

Après plusieurs mois d’un suspens savamment entretenu, les Editions Albert-René ont révélé le nom du 33e album des aventures d’Astérix et Obélix.

Connu depuis plusieurs mois uniquement sous son nom de code - "Dites 33" -, le 33e album des aventures d’Astérix et Obélix a enfin un titre : "Le ciel lui tombe sur la tête". L’annonce a été faite par Albert Uderzo à Bruxelles ce mercredi lors du lancement officiel de l’album qui sortira simultanément dans 27 pays le 14 octobre 2005.

"Il s’agit d’une expression typiquement gauloise. Voilà ce qui est arrivé à Astérix sous la forme de la foudre qui tombe sur lui" a expliqué le dessinateur en présentant la couverture de l’ouvrage : un Astérix donnant un coup de poing à la foudre avec en arrière plan Obélix portant un menhir. "J’ai essayé de ne pas montrer ce qui se passe à l’intérieur par le titre, comme c’était par exemple le cas avec "Astérix et la Traviata"" a expliqué le dessinateur qui n’a pas dévoilé le contenu du nouvel opus. Il sera “très différent" des épisodes précédents a-t-il seulement précisé. On ne sait donc toujours pas si l’histoire se déroulera en Belgique comme le supputent certains. La dernière incursion des deux Gaulois dans le plat pays date de 1979 avec "Astérix chez les Belges", le dernier album scénarisé par Goscinny.

Le tirage total sera de huit millions d¹exemplaires en 13 langues, dont 3,178 millions pour la France où chaque album sera numéroté. C¹est la première fois que la sortie d¹un "Astérix" connaît une telle envergure mondiale. Le précédent, "Astérix et Latraviata", sorti en mars 2001 n¹avait été publié à sa première sortie que dans quelques pays d¹Europe, comme la France, la Belgique, la Suisse et l¹Allemagne. En quatre ans toutefois, il a été vendu à 10 millions d¹exemplaires dans le monde dont 8 millions en Europe et 2,8 millions d’exemplaires en France. Au total, les aventures du petit Gaulois se sont vendues à 310 millions d’exemplaires dans près de 110 langues et dialectes. On est bien loin des 6.000 exemplaires vendus pour le premier album, "Astérix le Gaulois", paru en 1961...

La saga, démarrée en octobre 1959 dans le premier numéro de Pilote avec Uderzo au dessin et Goscinny au scénario, n’est d’ailleurs pas terminée. Uderzo, aujourd’hui âgé de 78 ans, a en effet assuré, ce mercredi à Bruxelles, que "Le ciel lui tombe sur la tête" ne serait pas son dernier album. "J’aime ce que je fais malgré mon âge et tant que je pourrai trouver une bonne idée je ferai un nouvel album", a-t-il souligné. Le dessinateur a toutefois précisé : "J’ai décidé, et René Goscinny aurait été d’accord avec moi (ndlr, le scénariste est décédé en 1977), que lorsque j’arrêterai de travailler, Astérix ne sortira plus en bande-dessinée". Que les fans du célèbre moustachu se rassure, ses aventures pourront encore se poursuivre au cinéma, dans des dessins animés voire dans des pièces de théâtre.

En attendant, les animations autour du lancement officiel du "Ciel lui tombe sur la tête" continuent à Bruxelles avec l’inauguration aujourd’hui vendredi d’un village gaulois installé sur la Grand Place, de l’exposition "Le monde miroir d’Astérix" et d’une fresque murale consacrée à Astérix. Ce week-end, le Manneken-Pis sera habillé en Obélix, un cortège de géants parcoura la ville et un banquet gaulois clôturera les manifestations. Par ailleurs, comme prévu, la compagnie aérienne belge SN Brussels Airlines a décoré deux de ses appareils aux couleurs d’Astérix (représenté sur les talons d’un soldat romain) et Obélix (chassant des sangliers). Les premiers exemplaires d’une médaille immortalisant le petit Gaulois ont également été frappé à la Monnaie royale de Belgique, en la présence d’Uderzo. Destinée aux collectionneurs la médaille est disponible en or (299 euros), en argent (65 euros) et en similor (35 euros).