Angoulême : le parc d’attractions BD toujours à l’étude

, par Estelle

Une "étude d’expertise" est lancée. Des maires de l’agglomération sont prêts à accueillir le parc à thème.

Quelques mois après avoir annoncé envisager un parc d’attractions de cinq hectares basé sur la bande dessinée (notre article du 12/02/16), la communauté d’agglomération du GrandAngoulême lance une "étude d’expertise" pour vérifier la faisabilité du projet, intitulé "Imagiland" pour le moment. Elle vient de publier un avis d’appel public à la concurrence pour trouver un cabinet indépendant ayant "une connaissance précise des activités des parcs de loisirs et de tourisme au niveau international", "une expertise technique en matière de développement touristique et de loisirs" et "une expertise financière en matière de business plan". Les candidats ont jusqu’au 3 juin pour se faire connaître.
Aussi ambitieux qu’il puisse paraître (un coût de 58 millions d’euros au final et un seuil minimal de rentabilité estimé à 190.000 visiteurs par an), ce parc d’attractions a déjà suscité l’intérêt de quelques maires de l’agglomération. communauté d’agglomération, elle, a déjà un site en vue mais garde le secret.