Albert et Sylvie Uderzo se réconcilient

, par Estelle

Au moment où un tribunal se prononçait sur une énième plainte, père et fille ont annoncé qu’ils mettaient fin à leur interminable bataille judiciaire.

C’est un dénouement inattendu mais heureux. Alors que la cour d’appel de Versailles a estimé aujourd’hui qu’Albert Uderzo n’était pas victime d’"abus de faiblesse" contrairement à ce que soutenait Sylvie depuis sa plainte contre X déposée en 2011, le père et la fille ont annoncé dans un communiqué qu’ils s’étaient réconciliés et qu’il se désistaient de toute plainte et de toute action en justice. C’est donc officiellement la fin d’une interminable bataille judiciaire lancée en 2007. Le tribunal correctionnel de Nanterre ne devrait donc pas avoir à se pencher en janvier prochain sur la plainte du co-créateur d’Astérix et de son épouse contre leur fille et leur gendre pour "violences psychologiques".