43,3 millions de BD vendues en 2004

, par Estelle

Le secteur est florissant en France, selon une étude de l’institut GfK, qui constate une "mangamania" croissante.

Quelques semaines après le rapport 2004 réalisé par Gilles Ratier, secrétaire général de l’Association des critiques de bande dessinée (ACBD), une autre étude vient confirmer la bonne santé de la bande dessinée.
Selon l’institut d’études GfK qui s’en est tenu au marché français, la BD représente 43,3 millions de livres vendus en 2004, en augmentation de 13,8% par rapport à 2003. Plus d’un livre sur 8 vendu en France (13,3% du volume des ventes de livres) est une bande dessinée.
En tête des ventes, on retrouve sans surprise le tome 10 de "Titeuf", "Lucky Luke" avec Gerra au scénario, "Joe Bar team" (tome 6) et "XIII (16e tome).
Comme l’ABCD, l’institut GfK note également le phénomène de la "mangamania" qui tire la croissance de tout le secteur : avec une augmentation des ventes de 39% en volume (10,7 millions de volume) et 46% en valeur en 2004 (72,4 millions de chiffre d’affaires), les mangas représentent désormais un achat de bande dessinée sur quatre (25% en volume) et son poids tend à s’accroître (+4,5 points en 1 an).
"Gunnm last order" (volume 3) arrive en tête des meilleures ventes de mangas avec plus de 50.000 exemplaires vendus. Il est suivi de la série "Naruto" qui se place avec ses différents volumes aux 2e, 3e, 4e, 5e, 8e et 10e places. Rien d’étonnant puisque en fait 10 séries concentrent plus de 40% des ventes de mangas selon l’étude qui précise aussi que moins de 10% des références réalisent 50% du chiffre d’affaires du segment mangas.