2007, l’année Hergé ?

, par Estelle

De Bruxelles à Québec, de nombreuses manifestations seront organisées pour célébrer le centenaire de la naissance de Georges Rémi. Un musée est aussi sur les rails.

Le le 22 mai 1907 naissait à Bruxelles Georges Rémi, dit Hergé. Le créateur de Tintin et Milou (1929) ou de Quick et Flupke (1930) décède le 3 mars 1983, laissant derrière lui une oeuvre considérable. Il aurait été étonnant que la Fondation Hergé, qui gère l’héritage artistique du père de Tintin depuis 1987, laisse passer tranquillement le centenaire de sa naissance.
L’année 2007 promet donc d’être riche en manifestations réunies sous le nom de "Hergé 007". Un programme dont Nick Rodwell, le second mari de la veuve d’Hergé et directeur de la Fondation, a donné un avant-goût ce lundi à Bruxelles :

  • L’année Hergé débutera en fait le 25 octobre 2006 avec l’inauguration à Québec de l’exposition "Au Pérou avec Tintin". Cette expo - déjà présentée en Belgique Hollande et Espagne - se veut une incursion dans l’univers des albums "Les sept boules de cristal" et "Le Temple du Soleil". Pour les créer, Hergé s’est fortement inspiré des richesses artistiques des civilisations précolombiennes qu’il a admirées en arpentant les Musées royaux d’Art et d’Histoire de Belgique. À l’aide de plus de 200 magnifiques artefacts provenant du Pérou, dont la momie qui inspira à Hergé le personnage de Rascar Capac, et de nombreuses planches originales qu’il a lui-même dessinées, l’exposition invitera à confronter l’imaginaire de l’auteur belge à la réalité archéologique péruvienne. Jusqu’au 6 janvier 2008.
  • Du 6 décembre 2006 au 19 février 2007, plus de 200 dessins et planches originales d’Hergé seront rassemblés au Centre Pompidou, à Paris, au sein d’une exposition intitulée "Hergé". Beaubourg avait déjà organisé une exposition en 1987 : "L’univers d’Hergé".
  • Le 10 janvier 2007, une fresque sera inaugurée dans le grand hall de la Gare du Midi, à Bruxelles. Elle sera réalisée à partir d’une case extraite des aventures de Tintin.
  • En mars 2007, le Musée des Beaux-Arts de Bruxelles accueillera l’exposition "Hergé et l’Art".
  • En mai 2007, Barcelone accueillera l’expo "Tintin et les autos" lors de son salon de l’automobile. Une expo montrée quelques mois avant, en janvier 2007, à Bruxelles.
  • Le 22 mai 2007, la compagnie aérienne SN Brussels Airlines décorera un ou des avions à l’effigie de Tintin, une plaque Hergé sera inaugurée sur une place de Tournai (Belgique) et La Poste belge émettra 25 timbres spéciaux Tintin et Hergé.
  • De juin 2007 à février 2008, le Musée maritime de Stockholm présentera "Tintin, Haddock et les bateaux", une exposition déjà présentée à Paris. La proue du navire Le Karaboudjan ("Le crabe aux pinces d’or") avait été créée pour l’occasion , tout comme le sous-marin de poche du "Trésor de la Licorne".
  • La Fondation négocie actuellement avec deux villes suisses désireuses d’accueillir conjointement la seconde édition du Tintin Festival au courant de l’été 2007. Bruxelles avait accueilli la première édition du Tintin Festival en 2005.

Le centenaire de la naissance de l’inventeur de la "ligne claire" sera également célébré par
une pièce de théâtre Tintin à Londres, un marché aux puces à Bruxelles, une comédie musicale aux Pays-Bas et par la publication de plusieurs ouvrages.

Par ailleurs, Nick Rodwell a profité de sa conférence de presse pour confirmer la création d’un musée Hergé, à Louvain-la-Neuve, à une vingtaine de kilomètres de Bruxelles, en collaboration avec l’Atelier de Christian de Portzamparc. Le musée qui était réclamé depuis des années par les tintinophiles pourrait ouvrir ses portes en 2009. La Fondation Hergé a officiellement introduit le certificat d’urbanisme au Parc de la Source. Il s’agit de l’étape préalable au dépôt de la demande de permis d’urbanisme.
Plus proche dans le temps, le 26 septembre 2006, le jour du 60e anniversaire de la création du journal Tintin et des Editions du Lombard, une Fondation Raymond Leblanc sera officiellement inaugurée au 2e étage du Building Tintin, à Bruxelles. Elle sera accessible au public dès le 27 septembre. Objectif de cette Fondation, préserver l’ensemble des divers médias créés par l’éditeur et faire découvrir ce patrimoine au travers d’expositions permanentes et temporaires.

- En savoir plus sur Tintin.com